Yvette / Process

yvetteAutrefois, certains groupes gagnaient une notoriété qui ne dépassait pas le canton. On les voyait se produire lors des fêtes de la musique, dans les troquets du coin, sortir un 45 tours, suprême consécration.

Avec Internet, cela a bien changé. Plus besoin de brailler dans les rues jusqu’à plus d’heure, terminés les Roadies relou de fond de bistrots. Une foultitude d’artistes, groupes, collectifs et autres formations se font connaître sur les réseaux… Et connaissent finalement la même notoriété cantonale.

 « Oh la la la ! mais tout de même« 

Ce ne devrait pas être le cas D’Yvette, Duo de la côte Est aux influences Punk et industrielles. Via GodMode, ils viennent de produire leur premier LP, Process. C’est le genre d’album qui se détache de facto du lot mainstream, un peu comme l’a fait Parquet Courts l’année dernière.

A l’instar en effet de Parquet Courts, Yvette est dans le créneau classique du Punk Garage mais en y ajoutant la fameuse touche perso qui fait que l’amateur éclairé à l’oreille mélomaniaque en quête de surprises se dit « Oh la la la ! mais tout de même« …

9 / 10 stars