Xenia Rubinos / Magic Trix

Magic Trix est le premier album de Xenia Rubinos, chanteuse New-Yorkaise d’origine Cubaine. C’est un album qui est à la fois onirique et réaliste. Onirique lorsqu’il s’agit d’évoquer des sentiments et réaliste dans sa façon de juger l’écart qui existe entre nos sociétés riches et gavées et le reste du monde.

Comment pourrait-on qualifier l’ambiance musicale de cet album. C’est au fond assez difficile car beaucoup de genres s’entremêlent : Funk, Jazz, Pop, Rock. La partie rythmique (basse et batterie) confèrent aux différents titres un jeu staccato et la mélodie assurée par un synthé au son de guitare électrique se superpose en léger décalé. C’est ce qui donne cette influence Jazz.

SI je devais penser à quelque chose qui pourrait faire référence, je penserais spontanément à Sugarcube jusque dans le chant, non dans le timbre mais dans la manière de pousser la voix comme le faisait Björk.

Pareillement à Sugarcube, ce n’est pas une musique facile à la première écoute car elle demande un temps d’adaptation. C’est donc peu à peu que la richesse de Magic Trix se révèle et s’apprécie. Un premier album réussi en tout cas !



7.7 / 10 stars