Veronica Falls / Waiting for Something to Happen

[dropcap]Voilà [/dropcap]un bien joli moment de douceur et de fraîcheur qui sonne un peu comme les mélodies teen’s des 60’s sans le coté fleur bleue. Non, il y a au contraire quelque chose de très romantique dans ces morceaux chantés (réellement chantés, pas faussement murmurés façon lolita faussement timide et aphone) par Roxanne Clifford.

Ce romantisme évite avec brio de sombrer dans un onirisme stéréotypé. Veronica Falls évoque au contraire un monde réel, des vrais gens faits de chair et de sang. Et de sentiments aussi.

Sur le plan de l’écoute, on pourrait évoquer une sorte de Jesus And Mary Chain acoustique. Les arrangements donnent leur place à tous les instruments. La batterie et la basse occupent une place non négligeable. C’est à la fois fin et rugueux.

Waiting for something to happen ou les espoirs adolescents. Pop, Rock, cet album est comme un hommage à l’histoire de cette musique qui accompagne la jeunesse depuis les années 60 et chaque génération peut y (re)trouver de quoi s’enthousiasmer à l’écoute de chacun des morceaux. J’adore pour ma part et j’adore d’autant plus que j’ai trouvé dans cet album une émouvante sincérité qui était totalement absente de History of Apple Pie alors même que ces derniers se placent au fond sur un registre semblable.


Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.