The Resonars / That Evil Drone

Burger Records vient de rééditer cet album paru en 2008 de The Resonars, That Evil Drone. Pour faire vite That Evil Drone de Resonars est à la Power-Pop ce que Was Dead de King Tuff est au Rock.

Contrairement à ce que peut laisser entendre le nom, The Resonars, en studio, c’est seulement Matt Rendon. Il produit un son British très 60’s (Swinging London), très épuré à la Yardbirds, Kinks ou Who période 65. C’est un genre auquel je suis particulièrement sensible à rapprocher des Greenhornes si ce n’est que The Resonars ne se limite(nt) pas forcément à un simple exercice de style.

En effet, Matt Rendon se réapproprie cette sonorité et la réactualise pleinement de sorte que cela donne une véritable sensation de fraîcheur.

8.5 / 10 stars