Supreme NTM – Le Monde de Demain

suprmentmPendant la deuxième moitié des années 80, le hip-hop français semble quelque peu endormi, considéré comme une mode éphémère, notamment depuis la déprogrammation de la seule émission de télévision dédiée à cette culture, H.I.P.H.O.P. Pourtant, certains irréductibles subsistent. Les acteurs du mouvement se réunissent sur un terrain vague de La Chapelle et Dee Nasty invite les premiers rappeurs français dans son émission sur Radio Nova, qu’il co-anime avec son pote Lionel D. Parmi ces rappeurs figurent Mc Solaar, Assassin et naturellement, le Suprême NTM. Constatant l’engouement des jeunes pour le rap à une échelle underground, les grosses maisons de disques se mettent à signer des groupes. Ainsi débute la carrière de Joey Starr et Kool Shen.

En 1990 sort donc le maxi Le Monde de Demain et sa chanson titre. Un sample de « T Stands for Trouble » de Marvin Gaye, hyper funky, prépare le terrain pour les deux MCs qui se font porte-paroles d’une jeunesse défavorisée et exclue.

« Le monde de demain, quoi qu’il advienne nous appartient, la puissance est dans nos mains alors écoute ce refrain »

Ceci résonne comme un appel à l’unité et à la lutte contre un pouvoir qui néglige les classes les plus basses. Un hymne culte. Et l’une des premières pierres apportées à l’édifice rap français.

Laisser un commentaire