Suicide / Suicide

[dropcap]A la veille[/dropcap] d’une semaine de vacances bien méritée et au terme d’une année riche en subtils rebondissements et en dépit également de cette fin du monde encore une fois repoussée alors qu’elle aurait contribué à abréger enfin les souffrances inutiles de cette basse humanité, j’ai décidé de vous parler de Suicide.

Le groupe Suicide est en fait un binome formé par Alan Véga au chant et Martin Rev aux claviers et boite à rythme. Le groupe s’est formé au début des années 70. Il préfigure avec d’autres la musique punk, électronique et new wave de la fin des années 70. Les inspirations sont pourtant très Rock and Roll. Les images qui accompagnent le groupe sont kitsch, trash, pornographiques.

Le premier album, éponyme, sort en 1977. Le ton est donné dès Ghost Rider :

[dropcap]Musique minimaliste[/dropcap] et binaire, le reste est l’avenant. Le groupe détourne les mélodies sucrées des années 50-60 et les transforme en morceaux hallucinés, crasseux, poisseux. Alan vega en solo reprendra d’ailleurs ce titre en 1981 :

C’est le genre de morceau qu’il faut écouter sur une autoroute déserte, à fond et avec l’idée que finalement, à défaut de fin du monde, il reste encore les rails de sécurité.

[dropcap]Et joyeux Noël ![/dropcap] à toutes les dindes !

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.