Sudden Death of Stars / All Unrevealed Parts Of The Unknown

Y’a des soirs comme ça. On jette un œil à peine intéressé sur une publication autrefois glorieuse. Et l’on voit que ce type là, le Pharell, il reçoit un 4/5 pour son album. Putain 4/5 autrement dit 16/20 !

Et le pire, c’est quand ça ne surprend plus. Mais quand même ! 16/20 pour Pharell ! C’est comme si en 78, le NME avait nommé album de l’année la BO de Saturday Night Fever. En pleine effervescence Post-Punk. Joy Division, Buzzcocks et tout et tout.

Non mais je rêve.

Et rien pour Sudden Death of Stars, un groupe Français, mon bon monsieur ! Qui signe chez Ample Play, ma bonne dame ! Qui est aussi distribué en K7 par Burger !

Pan sur le bec des Rockuptibles !


 

8.5 / 10 stars