Peter Jefferies / The Last Great Challenge in a Dull World

[dropcap]C’est[/dropcap] la semaine Néo-Zelandaise. Après Snapper, voici une autre réédition sur un autre label Néo-Zélandais DE STIJL.

Il s’agit cette fois de Peter Jefferies et de l’album The Last Great Challenge in a Dull World. Le titre en lui-même est une invitation à la joie…

Le nom de Peter Jefferies ne nous dirait rien à nous pauvres occidentaux que nous sommes si Catpower n’avait pas fait une reprise d’un de ses morceaux.

Le fait est que là, nous sommes dans le pur Indé, pas l’indé mainstream qui cible un public déterminé à l’avance avec des groupes du style Strokes, mais de l’indé qui met d’abord en avant les artistes.

Cela relèverait presque de l’anthropologie en fait. De même que Dylan a redécouvert Guthrie, de même que quelques allumés ont extrait  le Velvet de l’oubli, certains labels ont en leur sein des passionnés, des défricheurs qui ressortent de véritables trésors.

Et on vient de loin : The Last Great Challenge in a Dull World a été édité en cassette sur le label éphémère Xpressway en 1990 et puis sur le label Ajax en 1992. DE STIJL s’y colle à son tour.

Et que dire, si ce n’est que c’est sublime !


10 / 10 stars