No Joy / Wait To Pleasure

[vc_column_text width= »1/1″ el_position= »first last »]

[dropcap]No Joy[/dropcap] fait partie de ces groupes qui sont dans la lignée des Jesus and Mary Chain de la période Psychocandy et de My Bloody Valentine. Pop, Rock et noisy, plutôt psyché.

Wait to pleasure est le troisième album de No Joy et c’est une belle réussite. Si les deux premiers étaient encourageants, il leur manquait un peu de sensualité. No Joy, ok, mais quand même, ce n’est pas une raison de tirer une tronche de 6 pieds de long sous tranxène.

Wait to pleasure semble corriger ce défaut à travers un son moins aride, plus dreamy, plus chaud. En outre, il y a une plus grande variété entre les différents titres de l’album. On pouvait en effet reprocher aux précédents albums d’être mono-mélodiques. Le reproche ne pourrait s’appliquer sur Wait To Pleasure qui offre au contraire un éventail assez large de mélodies. Cette diversité se retrouve aussi dans les arrangements des différents morceaux. Il en résulte des ambiances variées, parfois antagonistes, parfois complémentaires.

C’est sans hésiter que je vais classer cet album parmi les tops. D’une part parce que cette musique s’inscrit dans un courant qui fait partie de celui que j’affectionne à travers le Velvet, Sonic Youth, Jesus And Mary Chain ou My Bloody Valentine. Il s’agit là d’un avis très subjectif. D’autre part, parce qu’objectivement, No Joy a parfaitement réussi cet album.

[/vc_column_text] [vc_tabs title= »joy » interval= »0″ width= »1/1″ el_position= »first last »] [vc_tab title= »Français » tab_id= »1367135634403-3-0″] [vc_column_text width= »1/1″ el_position= »first last »]

[dropcap]No Joy[/dropcap] fait partie de ces groupes qui sont dans la lignée des Jesus and Mary Chain de la période Psychocandy et de My Bloody Valentine. Pop, Rock et noisy, plutôt psyché.

Wait to pleasure est le troisième album de No Joy et c’est une belle réussite. Si les deux premiers étaient encourageants, il leur manquait un peu de sensualité. No Joy, ok, mais quand même, ce n’est pas une raison de tirer une tronche de 6 pieds de long sous tranxène.

Wait to pleasure semble corriger ce défaut à travers un son moins aride, plus dreamy, plus chaud. En outre, il y a une plus grande variété entre les différents titres de l’album. On pouvait en effet reprocher aux précédents albums d’être mono-mélodiques. Le reproche ne pourrait s’appliquer sur Wait To Pleasure qui offre au contraire un éventail assez large de mélodies. Cette diversité se retrouve aussi dans les arrangements des différents morceaux. Il en résulte des ambiances variées, parfois antagonistes, parfois complémentaires.

C’est sans hésiter que je vais classer cet album parmi les tops. D’une part parce que cette musique s’inscrit dans un courant qui fait partie de celui que j’affectionne à travers le Velvet, Sonic Youth, Jesus And Mary Chain ou My Bloody Valentine. Il s’agit là d’un avis très subjectif. D’autre part, parce qu’objectivement, No Joy a parfaitement réussi cet album.

[/vc_column_text] [/vc_tab] [vc_tab title= »English » tab_id= »1367135634404-1-1″] [vc_column_text width= »1/1″ el_position= »first last »] [dropcap]No Joy[/dropcap]is one of those groups that are in line with the Jesus and Mary Chain Psychocandy period and My Bloody Valentine. Pop, Rock and noisy rather psyche.

Wait to pleasure is the third album No Joy and it is a great success. If the first two were encouraging, they lacked a bit of sensuality. No Joy, ok, but still, this is not a reason to take a cum 6 feet long in Tranxène.

Wait pleasure seems to correct this defect through the less arid, more dreamy, warmer. In addition, there is a greater variety between the various tracks on the album. It was indeed blame the previous albums to be mono-melodic. The criticism could apply to Wait To Pleasure offering instead a broad range of melodies. This diversity is also reflected in the arrangement of the different pieces. This results in a variety of environments, sometimes conflicting, sometimes complementary.

It is without hesitation that I will classify this album among the tops. Firstly because this music is part of a trend that is part of that I love through the Velvet, Sonic Youth, Jesus And Mary Chain and My Bloody Valentine. This is a very subjective opinion. On the other hand, because objectively, No Joy was very successful album.

[/vc_column_text] [/vc_tab] [/vc_tabs]
7.5 / 10 stars