Mogwai / Les Revenants

La série Les revenants a été une vraie révélation. Une production impeccable à des années lumières de ce à quoi nous ont habitués les séries Françaises. Cette photo particulière, au filtre bleu, qui accentue la froideur d’un décor oppressant, une lumière dont on ne sait s’il s’agit d’une aube ou d’un crépuscule.

La BO de cette série est signée Mogwai. Peu de BO peuvent se vanter d’acquérir une vraie autonomie. On pourrait parler de Paranoid Park, Broken Flowers. Mais ces BO sont une compilation de morceaux existants. Ici, tout a été composé pour cette série. Un peu comme Michel Vaillant avec le groupe Archive.

Et cela donne un album à part entière dans lequel on retrouve cette ambiance en clair obscur. Chaque morceau est empreint d’un mysticisme troublant, comme une invitation à nous interroger sur nous mêmes, sur le caractère particulier de l’existence. C’est assez mortifère dans le sens où la mort est une forme d’apaisement (c’est ainsi que l’on peut voir la série) alors que la vie est au contraire soumise aux passions et aux doutes. La musique de Mogwai, par sa forme monolithique accentue ce terrible (pré)sentiment…

7 / 10 stars