Mac DeMarco / 2

homepage_large.46f10fc3Une ambiance particulière dans cet album. On plonge dans un univers trivial, en marge de tout héroïsme. Chaque chanson suit les pensées d’un narrateur qui décrit des situations, des lieux, des personnes sans réelle autre qualité que celle d’exister, de passer, de disparaître ensuite en laissant de vagues souvenirs. Un monde ni triste, ni joyeux, banal et sans aspérité, sur lequel le temps ne fait que passer. Le genre de trucs que l’on écrirait si l’on avait passé sa jeunesse dans un village dortoir de campagne, à fréquenter des collèges sans problème.

6.9 / 10 stars