Chico Sonido / Nalga Bass

[dropcap]P[/dropcap]lutôt que de se trémousser connement sur des musiques de beaufs genre espagnolades cheap de supermarché, les DeeJays de mariage et autres communions feraient bien mieux de s’inspirer des Bass Beat Latinos. Mais voilà, quand on s’appelle Didji Patrick (Michel, Eric, Jean-Pierre, rayez la mention inutile), on a plus tendance à infliger la Lambada, la danse des canards et Alexandrie, Alexandra (Aaah), histoire de faire plaisir à Tata Chantal ou à Tonton Marcel, sans oublier Donovan et Killian, les deux ados rebelles du clan familial.

Résultat, cela émousse en moi l’esprit de famille. Je ne parviens pas à communier à moins de m’abrutir le cortex cérébral au moyen de substances plus ou moins illégales car je suis contre l’alcool.

Alors que si, dans une salle des fêtes, on pouvait écouter des trucs comme Chico Sonido, je courrais à tous les mariages à bride abattue, les mariages de gens que je connaîtrais pas, tant qu’à faire. Je ferais même les enterrements, c’est dire !

C’est sur Burger Records.

7.7 / 10 stars