Beaches / She Beats

[dropcap]Le[/dropcap] premier album (éponyme) de Beaches, sorti en 2008, avait mis sur le devant de la scène un renouveau du Rock Indé Australien. Moins connu que leur voisin Néo-Zélandais, le Rock Australien faisait sa réapparition. Cet album âpre, rude donnait la mesure du talent de ce groupe aux sonorités surtout très Psychés (Two Days Passed by, Field of Dreams, Vikings…), parfois plus Rock (Hoedown). Album aux vocaux rares et éthérés.

She Beats est le deuxième album du groupe. Il est sans aucun doute plus facile d’accès que le premier faisant penser aux Stones Roses de la période I Am The resurrection. Out of Mind, le premier titre de l’album en est la parfaite illustration.  Keep on Breaking Through et Veda seraient sans doute les 2 seuls titres sur les 11 à faire penser sur le plan mélodique au premier album. Mais la comparaison avec les Stone Roses ne doit pas laisser penser que Beaches ne possède pas un univers particulier tel qu’il apparaissait dès le premier album. Au contraire, Beaches fait montre ici d’une belle créativité et originalité.

Globalement, le son a radicalement changé. Plutôt Kraut dans le premier album, il est cette fois bien plus métallique, la part belle étant donnée aux guitares. La partie vocale, toujours aussi éthérée et psychédélique est cette fois plus importante également.

Au final, c’est un album que l’on prend plaisir à écouter et qui de ce fait rejoint allègement les tops !

8 / 10 stars