Baths / Obsidian

Obsidian de Baths pourrait être rapproché de Impersonator de Majical Cloudz sur le plan du projet esthétique. Will Wiesenfeld a été animé de cette même volonté de produire un second album proposant des mélodies et des arrangements proches d’une certaine perfection.

La comparaison s’arrête toutefois là. Il n’y a en effet pas le même minimalisme, et l’album joue davantage sur les contrastes entre l’apparente légèreté de la musique (mélodies Pop presque Groove) et les textes. C’était d’ailleurs une déclaration d’intention de Will Wiesenfeld pour cet album : faire ressortir la noirceur sur un fond à la fois musical et lyrique.

Et on peut dire ici que c’est une belle réussite.

 

8.3 / 10 stars