Applescal / Dreaming In Key

applescalApplescal (aka Pascal Terstappen) montre combien l’electro venue du Nord de l’Europe (ici, la Hollande, l’autre pays du fromage et des petites fleurs). Ce dreaming in key est une belle réalisation esthétique, faite de loops lancinants, une écriture en spirale.

On peut y trouver une facture classique (à la Four Tet) mais il donne aussi à entendre des mélodies et des harmonies originales, se permettant  des incursions en territoire Jazzy.

 

 

L’album donne le ton dès le surprenant Boys, répétitif, lancinant, obsédant :

On the Way démarre classiquement puis enchaîne sur une facture plus Dance :

Et avec Wise Noise on Time, on entre davantage dans un univers Trance :

Dreaming In Key est, à mon sens, la meilleure production d’Applescal et mérite d’être considéré comme une des meilleures références électro du moment.

6.8 / 10 stars