Fire Talk, l’année 2013

[dropcap]V[/dropcap]oici un florilège du label Fire Talk pour cette année 2013. J’avais parlé de ce jeune label de Brooklin pour deux albums qui m’avaient particulièrement enthousiasmé (Turnip King et Baby Birds Don’t Drink Milk).

Le catalogue Fire Talk est décalé sans être élitiste. C’est une belle porte d’entrée dans un univers autre, loin du mainstream tout en restant accessible. Chaque production est un probable collector, un reflet des tendances alternatives du moment.

C’est à la fois psyché et garage, c’est fin, précieux et artisanal. Il y a une joie et un plaisir de la musique qui donnent envie d’en entendre plus.

Le label Fire Talk : http://firetalkrecs.com/

9 / 10 stars          

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.