Eleanor Friedberger / Personal Record

Personal Record d’Eleanor Friedberger est le genre d’album que seule l’Amérique du Nord peut produire. Dès les premières mesures du premier morceau (I don’t want to bother you), on est dans une ambiance cosy et grand espace à la fois.

L’album enchaîne les mélodies Pop aux accents légèrement Rock qui, par certains aspects, feraient penser à l’album Loaded du Velvet Underground tant sur les textes que sur les arrangements. Lignes de basses simples, guitare rythmique dominante et sobriété du son studio. On est dans la tradition de l’enregistrement analogique, dans la chaleur et la rondeur du son.

La voix d’Eleanor a cette rondeur, basse et chaude et fait parfois penser à Patti Smith. Et elle a cette diction très King’s English, une prononciation parfaite (idéale pour saisir les paroles avec quelques rudiments d’anglais) qui donne une préciosité à ses chansons.

Cet album donne beaucoup de plaisir, il s’écoute avec goût et gourmandise.

8.8 / 10 stars          

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.